La première étape pour comprendre l’art de la séduction est d’apprendre à lire la psychologie de votre cible. La plupart des gens manifestent un besoin insatiable de sexe ou de plaisir. Pour que votre victime ressente ce besoin, vous devez la faire se sentir incomplète et peu sûre d’elle. Pour maîtriser l’art de la persuasion, vous devez aller au cœur du caractère de la personne. Un bon moyen d’y parvenir est de savoir créer une illusion qui attire l’attention de l’autre personne.

L’art de la séduction comporte plusieurs phases et techniques. La première phase est appelée la sirène, personnifiée par Marilyn Monroe et Cléopâtre. Une sirène peut être très sexuelle, mais n’a pas peur de se présenter de manière trop féminine. La sirène comble le besoin de l’homme d’échapper aux responsabilités sociales en répondant à son désir d’être une reine. L’étape suivante du processus s’appelle le râteau.

Après avoir appris à lire la psychologie d’une cible, vous pouvez commencer le processus de persuasion. La première phase consiste à attirer l’attention de la personne en la mettant dans une situation qui lui donne envie de se donner à vous. C’est souvent là que la sirène donne le meilleur d’elle-même. La deuxième phase est celle de la coquette, qui sait faire en sorte que la cible se sente désespérée et frustrée.

La dernière phase est le meilleur moment pour commencer à mettre en œuvre les techniques décrites dans la première phase. Dans la phase deux, le but de l’art de la séduction est de rendre tout plus profond. Dans la phase trois, vous devez vous déplacer à volonté et submerger les émotions de la cible. Un exemple classique est la pose de la sirène, personnifiée par Cléopâtre et Marilyn Monroe. Elle satisfait le désir de l’homme d’oublier ses responsabilités sociales en se présentant comme excessivement féminine. Une sirène remplit la même fonction pour une femme.

La phase suivante concerne la phase trois. C’est là que les objectifs de l’art de la séduction deviennent clairs. Dans la phase trois, vous devez faire en sorte que votre cible se sente insatisfaite. Pour cela, vous devez faire en sorte que votre cible se sente nauséeuse et en manque d’affection. Si vous avez confiance en vous, vous serez en mesure de convaincre votre cible de vous offrir le sexe dont vous avez envie. Une fois cette étape franchie, votre objectif sera d’attirer le bon partenaire.

La phase suivante implique la technique de la séduction. Un séducteur efficace comprendra le comportement humain et sera capable de persuader une personne dans son propre intérêt. Une bonne connaissance de l’art du sexe vous permettra d’avoir de meilleures chances d’attirer un partenaire. Elle vous aidera à attirer à vous le bon type de partenaire. Et n’oubliez pas : la première phase consiste à gagner la confiance de votre cible.

Dans la phase trois, l’objectif principal de l’art de la séduction est de séduire une cible en la mettant dans une position inconfortable. Dans la phase quatre, vous devez faire en sorte qu’il soit difficile de se sortir de la situation. Essayez d’éviter d’utiliser un langage négatif. Utilisez plutôt des mots comme « non » pour mettre votre cible mal à l’aise. Vous pouvez également utiliser « non » ou « oui » à l’opposé d’un mot.

Une fois que vous aurez compris la psychologie de la séduction, vous aurez le pouvoir de persuader une cible. Vous pouvez utiliser votre connaissance du comportement humain pour créer un environnement romantique. Vous pouvez courtiser une personne en décrivant la façon dont elle réagit à différentes situations. Le livre offre plusieurs conseils sur la façon de séduire une cible. L’identification de la réponse émotionnelle la plus puissante est la première étape de la création d’une atmosphère idéale.

Dans la deuxième phase, la cible doit être capable de vous faire confiance. C’est l’étape la plus importante dans l’art de la séduction. Si vous voulez qu’une cible se sente à l’aise, vous devez tirer parti de cette réponse émotionnelle. Le lien idéal de l’ego a le pouvoir de couvrir les imperfections, selon Robert Greene. Par conséquent, cette étape de l’art de faire l’amour devrait être une expérience naturelle.